Menu

Gaua

 Gaua, 2010
Volcano Name: Mont-Garet  
   
Volcano Type:

Stratovolcan basaltique – Basaltic stratovolcano

 
   
Last Known Eruption:2009
 
Summit Elevation:797 m  
Latitude: 14.15°S 
Longitude: 167.30°E 
 
 

L’île de Santa Maria (ou Gaua) correspond à la partie supérieure d’un édifice volcanique de 40 km de large et d’environ 3000 m de haut. La caldéra (un cratère géant) sommitale (6x8 km) est occupée par le lac Letas au milieu duquel s’élève le cône récent du Garet (797 m).

 

Aucune éruption du Mont Garet n’avait été signalée avant 1962 et ce volcan, alors très boisé, était probablement en phase solfatarique depuis longtemps. Cette longue période de repos a pris fin en 1962 avec l’ouverture d’un nouveau cratère sur le flanc SE du cône, suivie de 1962 à 1977 par de fréquentes explosions accompagnées de panaches cendreux. Actuellement, et depuis avril 1991, le cratère SE dégaze fortement, signe que le magma n’est pas loin sous la surface.

 

Du fait de la situation du Mont Garet au centre d’un lac, des interactions explosives eau-magma sont toujours possibles lors d’une forte crise sismique ou d’une phase de remontée magmatique. C’est pour cette raison que l’île fût évacuée en 1973, après de forts séismes pouvant annoncer l’imminence d’une éruption importante. A cette occasion, l’activité éruptive resta faible. Toutefois, même si les conduits magmatiques alimentant le Mont Garet semblent relativement bien isolés des eaux du lac, le risque d’avoir une éruption phréatomagmatique  (interaction eau-magma) explosive demeure. En activité normale ou modérée, seule la partie NW de l’île, d’ailleurs inhabitée, est affectée par le panache gazeux émis par le Garet et les chutes de cendres qui peuvent l’accompagner.

 


 


Santa Maria or Gaua island represents the Upper part of a 40 km-wide and about 3000 m-high volcano. The caldera (a giant crater of 6x8 km) is partly occupied by Lake Letas and by the Garet active cane (797 m).

 

Up to 1962 no eruptions had been recorded and the volcano, covered by a dense rainforest, was probably in a solfataric stage. In 1962 this long period of dormancy ended and a new crater opened on the SE flank of the cane. Since this year, explosions with frequent associated ash columns were reported nearly every year until 1977. Since April 1991, strong continuous degassing has occurred at the SE crater, evidence that magma is not far from surface.

 

Due to the situation -of active Mount Garet at the center of a large lake, explosive magma-water interaction might occur during a magma rising phase. On account of this possibility, the island was evacuated in 1973 after a small eruption started, but at this time no major activity followed. If at present the magma conduits of Mount Garet seem to have good insulation from water of the lake, this equilibrium may be broken by strong earthquakes or by a new magma input in direction of the phreatic sheet located under the lake and large eruptions may result. In normal activity, only the uninhabited NW part of the island is under the threat of ash falls.